Retour de mission au pays mandé

Lors de mon séjour au Mali en mars dernier, j’ai poursuivi en milieu urbain l’enquête que je mène depuis plusieurs années auprès de spécialistes rituels mandingues (chasseurs – donsow –, féticheurs –  basitigiw ou bolitigiw – et officiants des cultes de possession – jinatigiw principalement). J’ai étudié la parole que ces spécialistes prêtent et adressent aux puissances divines (dieux-fétiches, génies, etc.), en procédant à l’enregistrement et à la transcription d’un certain nombre de formules qu’ils énoncent en contexte rituel. Je me suis également intéressée à des stimulations sensorielles (olfactives, sonores, visuelles,

proprioceptives, tactiles, etc.) propres à chaque type des pratiques rituelles que ces spécialistes animent, en participant à ces pratiques (sacrifices sanglants et cérémonies des cultes de possession notamment), et en conduisant les entretiens à leur sujet.

Agnès Kedzierska-Manzon

consultation géomantique © A. Kedzierska-Manzon

basiw/ boliw: les puissances-fétiches © A. Kedzierska-Manzon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le sacrifice sanglant à l’attention des basiw/ boliw

© A. Kedzierska-Manzon

 

 

 

 

 

 

les sacrifices pour Jaba: la puissance qui prend possession du corps de ses fidèles © A. Kedzierska-Manzon

               

la cérémonie des cultes de possession © A. Kedzierska-Manzon

la cérémonie des cultes de possession © A. Kedzierska-Manzon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *