“A chacun sa synesthésie ?”, Conférence-débat

Conférence-débat organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau.

Lieu: Café du Quai des Savoirs, allées Jules Guesde

Dimanche 20 mars 2016, 15h

 Adeline Grand Clément, maître de conférences en Histoire grecque au laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire -PLH (Université Toulouse Jean-Jaurès)
Jean-Pierre Albert, directeur d’étude à l’EHESS
Jean-Michel Hupé, chargé de recherche CNRS au Centre de Recherche Cerveau et Cognition – CeRCo (Université Toulouse III – Paul Sabatier/CNRS)
Voir des sons, entendre des couleurs: de telles particularités sont-elles biologiques ou culturelles ? Les neuroscientifiques cherchent à comprendre les mécanismes neurologiques qui engendrent ces synesthésies au sein de la population occidentale. Mais qu’en est-il des sociétés passées, ou non occidentales ? Pourquoi est-ce que chez les Mélanésiens, on « écoute une odeur » et, chez les Grecs de l’Antiquité, on parlait d’airs de musique « bariolés » ? Ici, la « synesthésie » ne renvoie pas à une disposition individuelle et semble partagée par l’ensemble de la société… Lors d’un café-débat, les membres d’une équipe interdisciplinaire (historiens, anthropologues et neuroscientifiques) réunie autour du programme « Synaesthesia » (http://synaesthes.hypotheses.org/), présenteront leurs travaux sur le sujet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.