“Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives”

Ouvrage publié par S. Emerit, S. Perrot, A. Vincent.

 

Sybille Emerit, Sylvain Perrot et Alexandre Vincent (éds.), Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives, Actes de la journée d’étude tenue à l’École française de Rome le 7 janvier 2013, RAPH 40, IFAO, Caire, 2015

1118

La notion de « paysage sonore », inventée par le compositeur canadien R. Murray Schafer à la fin des années 1960, a connu un succès immédiat et constant, au risque d’une perte de sens. Cet ouvrage propose d’en explorer les usages actuels en sciences sociales afin d’aboutir à une définition commune à tous ceux pour qui le son est un objet d’étude en histoire ancienne.
Nourrie d’une approche résolument transdisciplinaire, la première partie du volume interroge l’utilisation méthodologique de la notion de paysage sonore par divers champs disciplinaires (anthropologie, ethnomusicologie, philologie et histoire urbaine), tandis que la seconde partie se concentre plus particulièrement sur les paysages sonores de l’Antiquité. Comment et à partir de quelles sources réfléchir sur les sonorités des cultures mésopotamienne, égyptienne, grecque et romaine ?
Il s’agit du premier volume issu du programme de recherche « Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne » conduit par l’École française d’Athènes, l’École française de Rome et l’Institut français d’archéologie orientale.

Abstract: The notion of “soundscape”, invented by the Canadian composer R. Murray Schafer at the end of the 1960s, was an immediate and abiding success, but at the risk of losing its meaning. This work intends to explore the actual uses of this notion within social sciences in order to arrive at a common definition for all those for whom sound is an object of study in ancient history.
Adopting a resolutely transdisciplinary approach, the first part of the volume looks at the methodological uses of the notion of soundscape by different disciplines (anthropology, ethnomusicology, philology and urban history), while the second part concentrates more specifically on soundscapes of antiquity. How should we approach the sounds of Mesopotamian, Egyptian, Greek and Roman cultures and what sources should we use to do this?
This is the first volume to spring from the research program entitled Soundscapes and urban spaces in the ancient Mediterranean developed by the École française d’Athènes, the École française de Rome and the Institut français d’archéologie orientale.

Sibylle Emerit (égyptologue), Sylvain Perrot (helléniste), Alexandre Vincent (romaniste).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.