Archive du mois : février 2016

0

« Du voir au toucher : Réflexions autour de la production d’images rituelles chez les Sora », Séminaire Synaesthesia

Conférence donnée par Cécile Guillaume-Pey (IIAC, MQB) Vendredi 18 mars 2016 14h-16h Université de Toulouse Jean-Jaurès, Maison de la recherche, RE111 Séminaire mensuel du programme Idex Synaesthesia.   En Inde, l’importance du « voir » au sein des pratiques de culte hindoues a été abondamment soulignée. Caractérisée par son « extravagante profusion d’idoles », l’hindouisme, avec ces dieux multiples dont les images saturent l’espace, s’impose comme une religion éminemment visible. Les supports physiques du divin, qui peuvent être permanents ou éphémères, iconiques ou aniconiques, fabriqués ou non, se présentent sous des formes extrêmement variées : statues anthropomorphes, flamme de camphre, diagrammes, pots, pierres,...

0

« A chacun sa synesthésie ? », Conférence-débat

Conférence-débat organisé dans le cadre de la Semaine du Cerveau. Lieu: Café du Quai des Savoirs, allées Jules Guesde Dimanche 20 mars 2016, 15h  Adeline Grand Clément, maître de conférences en Histoire grecque au laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire -PLH (Université Toulouse Jean-Jaurès) Jean-Pierre Albert, directeur d’étude à l’EHESS Jean-Michel Hupé, chargé de recherche CNRS au Centre de Recherche Cerveau et Cognition – CeRCo (Université Toulouse III – Paul Sabatier/CNRS) Voir des sons, entendre des couleurs: de telles particularités sont-elles biologiques ou culturelles ? Les neuroscientifiques cherchent à comprendre les mécanismes neurologiques qui engendrent ces synesthésies au sein de la population...

0

« Représenter les sens dans les textes religieux hittites. Le cas de la vue », Séminaire Synaesthesia

Conférence donnée par Alice Mouton (directrice de recherche CNRS) Jeudi 18 Février 2016, 16h-18h Maison de la Recherche RE 111, Université de Toulouse Jean-Jaurès   Dans les textes cunéiformes hittites (Anatolie du IIe millénaire av. J.-C.), la vue est aussi bien représentée par des verbes (auš– et šakuwai– « voir, regarder ») que par des expressions périphrastiques liées aux yeux (« tourner les yeux vers », « placer les yeux », « maintenir les yeux sur » > « regarder fixement », etc.). Grâce à l’abondant usage de préverbes, de nombreuses nuances peuvent être exprimées : katta désigne un regard vers le bas, šarā implique le mouvement inverse, alors que d’autres expressions idiomatiques sont...