« Odeurs du temps, volutes d’encens » histoire, anthropologie et littérature en résonance »

Dans le cadre du festival l’Histoire à venir, organisé à Toulouse du 18 au 21 mai 2017,

Adeline Grand-Clément et Jean-Pierre Albert animeront avec Isabelle Serça un atelier sur le thème

« Odeurs du temps, volutes d’encens » histoire, anthropologie et littérature en résonance »

 

Le samedi 20 mai 2017 à 10h30. Durée : 1h30

LIEU : QUAI DES SAVOIRS

A-t-on perdu le sens de l’odorat ? Le silence olfactif de notre environnement désodorisé est récent : il résulte de la révolution perceptive qui a eu lieu entre 1750 et 1880 en Europe (Alain Corbin). Les odeurs ont pourtant une histoire : chaque société possède sa manière de sentir, de percevoir le monde, en rapport avec un système de représentations singulier. Pour appréhender la culture olfactive, dépaysante, des mondes anciens, l’historien interprète les traces, évanescentes et éparses, laissées par les données sensibles, à la lumière de l’anthropologie et de la littérature.

Nombre de places limité.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *